« Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées. Rien ne vous limite excepté vos peurs. Et rien ne vous contrôle excepté vos croyances. » Marianne Williamson

Le stress et les soucis nous pompent notre énergie, nous font souffrir, nous rendent désagréable à fréquenter, plus insupportables, créent un déséquilibre mental, affaiblissent notre corps et accélèrent notre vieillissement.

Le stress et les soucis peuvent être causés par une situation qui nous préoccupe ou par des pensées négatives.

Lorsque nous sommes en activité, il est inévitable de rencontrer quelques déconvenues ou frustrations qui causent du stress et des soucis.

Pour gérer le stress, nous devons être très attentifs à notre système de guidance émotionnel.

La plus efficace de toutes les méthodes c’est de penser à DIEU à la place des situations difficiles. Ne cherchez pas deviner à quoi II peut ressembler. Penser à LUI en ses termes : L’Omniscient, L’Omnipotent et Il n y a aucune situation qu’II ne peut résoudre. Comment il va le résoudre, ne vous en occupez pas, parce que si vous saviez comment II va résoudre votre situation, cette dernière ne serait pas un problème pour vous, donc vous n’alliez pas vous stresser.

Il y a des pensées négatives mineures qui peuvent aussi causer quelques soucis. Suivez ces étapes ci-dessous. Elles  vous aideront à être conscient de votre état émotionnel. Une fois que vous maitriserez ses étapes, vous allez vivre la tranquillité d’esprit que vous n’aviez jamais vécue auparavant

Voici les étapes à suivre pour s’en sortir :

Quand nous sommes en activité et que nous nous sentons mal.

  • première étape : arrêtons- nous  et  disons-nous  automatiquement que les émotions que  nous sommes  en train de vivre montrent que nous  sommes   en train de penser à quelque chose dont    nous ne voulons pas vivre  ou à un manque, ou  que  nous sommes  en train de  vivre mentalement l’aspect négatif de la situation qui se présente dans votre esprit. Cette prise de conscience demande que nous prêtions attention à nos émotions. Il faut s’entraîner à cela. Une fois que nous avons pris conscience de notre état d’émotion, c’est un grand pas.
  • deuxième étape : appliquons la technique de la pensée opposée. Cette technique consiste à penser l’inverse. Par exemple, quand nous pensons  à ce qu’une personne  nous a fait et que ses actes nous  ont frustrés,  détachons  l’acte de la personne, c’est-à-dire, ne jugeons  pas la personne mais  voyons  rapidement le côté positif  de l’individu   et ensuite posons-nous  la question telle que : qu’est-ce que DIEU essaie de nous  montrer dans cette situation ? et mieux, quelle leçon pourrons-nous apprendre de cette situation et comment ? Le seul fait de nous poser ces questions tranquillise notre esprit.

Mettons-nous à l’esprit que tout est expérience et leçon. Que nous sommes en train d’apprendre pour évoluer et grandir. Certaines situations se passent pour que nous puissions savoir qu’il y a quelque chose que nous devons changer ou que nous sommes en train de grandir. Pensons en termes positifs et non en termes négatifs.  Quand nous pensons au manque, nous allons   nous sentir mal à coup sûr. Le seul fait de penser en ce que nous possédons en ayant la gratitude, change tout.

       Une autre méthode qui est aussi efficace est de nous asseoir dans un endroit un peu isolé des bruits et de suivre ces étapes :
  1. pensons à la situation qui nous fait souffrir ou imaginons une situation similaire. Pour ce faire, nous devons   imaginer tous les détails tels que les images les couleurs et les sons ;
  2. agrandissons l’image que nous voyons dans un écran imaginaire. Nous remarquerons que nous nous sentirons encore plus mal ;
  3. assombrissons l’image et réduisons   l’écran de l’image que  nous voyons dans  notre  esprit,  diminuons  le volume  du son  que  nous entendons  et  arrêtons le son ;
  4. faisons disparaître ces images ;
  5. imaginons une situation agréable que nous avons vécue( mariage, baptème, etc… ;
  6. Imaginons tous les détails tels que les images les couleurs, les sons ;
  7. agrandissons l’image que nous voyons dans un écran imaginaire. Nous remarquerons    que nous nous sentirons encore mieux.

Faisons cet exercice plusieurs fois et nous verrons en sus des premières techniques, nous allons   changer nos pensées et nous allons  nous sentir bien.

– La troisième technique et dernière étape, c’est de changer de pensées et de penser à autre chose. Nous verrons qu’avec l’habitude, le stress ne nous créera plus de problème.

Le régime mental

Quand nous parlons de régime mental, il s’agit du contrôle des pensées, face aux inquiétudes qui nous pompent le plus notre énergie. La plupart du temps, notre entourage vit dans le négativisme.

Nous perdons toute motivation ou envie de travailler quand nous sommes sous l’emprise des inquiétudes. Les pensées négatives créent des émotions négatives et ces dernières créent des pensées néfastes. C’est le cercle vicieux ou le discours mental négatif.   De même, la colère, l’envie, la jalousie, l’anxiété, la cupidité et les pensées négatives sont toutes voleuses d’énergies. En plus, ces pensées négatives sont sources de maladies. En général, nous sommes envahis par ces émotions négatives si nous nous focalisons sur ce que nous ne voulons pas vivre ou quand nous nous mettons à penser à un manque.

Le manque d’objectifs favorise le stress et les soucis

Le manque d’objectifs peut être aussi à l’origine des pensées négatives. Notons aussi qu’il y a un lien étroit entre le manque d’objectif et la vieillesse rapide. Le facteur important qui cause cette vieillesse rapide est de nourrir son esprit de pensées négatives. Le manque d’objectifs signifie que nous laissons notre jardin mental à la merci des mauvaises herbes qui sont comparables à des pensées négatives. La plupart des maladies sont causées par des pensées négatives qui créent le stress et finalement, provoquent des maladies psychosomatiques. Les pensées négatives sont souvent source de stress, et qui dit stress, dit secrétions de substances chimiques qui dégradent notre corps, nous pompent notre énergie et finissent par nous donner des maladies qui nous fatiguent et qui favorisent souvent la vieillesse rapide. Elles pouvaient et peuvent être évitées si on apprenait à vivre dans la joie.

De toute évidence, savoir contrôler ses pensées y compris ses émotions est la plus grande bataille que l’homme peut gagner pour accéder au bonheur.

Un bon régime mental

 Une pratique qui peut nous rendre heureux. Lançons-nous    le défi de ne pas nous nourrir de pensées négatives durant une semaine. C’est vraiment un défi qui ne sera pas aisé mais qui peut nous   aider à améliorer la qualité de notre vie. Le défi sera qu’à chaque fois que nous avons une pensée négative, de la remplacer automatiquement par une pensée positive, de ne pas dépasser les 2 à 5 minutes à y penser. Sourions, utilisons l’humour pour créer une atmosphère agréable.

« Les pensées négatives créent des comportements dont les conséquences sont constituées de résultats qui ne peuvent être que ceux de l’échec. Changeons notre façon de penser et nous changerons nos résultats. »

De l’humilité à la dignité de passer à l’action

• Il ne suffit pas de reconnaître qu’on a mal pour régler le problème, il faut avoir la dignité de réagir pour ne plus avoir mal.
• Il ne suffit pas de reconnaître que quelque chose nous manque, il faut avoir la dignité de travailler pour faire tendre ce manque vers zéro.
• Il ne suffit pas de reconnaître que notre esprit est limité, il faut avoir la dignité d’agir pour nourrir et respecter son intelligence. On doit travailler son intelligence comme on travaille son corps.

Mahamadou SOW alias SOW DP:  Auteur et Conférencier en développement personnel

Mohamed   SOW

Auteur, Coach, Agent de Changement, Conférencier  en développement personnel

Tel: (+221) 78 536 78 79

(+221) 77 916 28 71

Email: sowdp1@gmail.com

Page Facebook: Sow développement personnel

Consultez mon site internet  sowdp.com

 

consultez notre site internet:  sowdp.com